Non ! Le prince Albert n’est pas Jack l’éventreur !

Description de cette image, également commentée ci-après

WIKIPEDIA indique :

Albert Victor Christian Édouard de Galles (en anglais, Albert Victor of Wales), prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande devenu duc de Clarence et Avondale, est né le 8 janvier 1864 à Windsor, dans le Berkshire et décédé …

toujours selon WIKIPEDIA, le : 14 janvier 1892 à Sandringham House,

et bien pas si sûr …

De plus WIKIPEDIA nous fournit les informations suivantes :

“Dans les années 1960 et 1970, on prétendit que le prince Albert Victor aurait été, soit l’auteur, soit le commanditaire, des meurtres de Jack l’Éventreur en 18881. On prétendit de plus que le prince avait eu une liaison avec une des victimes, Martha Tabran, et qu’il était le père d’un enfant vivant dans le quartier de Whitechapel à Londres, et que le prince lui-même, ou bien divers hauts responsables, avaient commandité les meurtres afin de couvrir ses frasques. Ces rumeurs, largement propagées, ont alimenté diverses œuvres de fiction, mais les historiens2 ont apporté des preuves indiscutables de l’innocence du prince. Par exemple, le 30 septembre 1888, date des meurtres d’Elisabeth Stride et de Catherine Eddowes, le prince était à Balmoral (la résidence royale en Écosse) en présence de la reine Victoria, et d’autres membres de la famille royale, de princes de l’Empire allemand en visite et de nombreux membres de l’intendance. Des journalistes l’y ont également vu. D’après la liste des engagements royaux, il ne pouvait être à proximité d’aucun des lieux où ont eu lieu ces meurtres”.

Désormais de nouveaux éléments fournis par Couic le charcutier nous permettent d’affirmer que le prince Albert n’est pas, et n’a jamais été, Jack L’éventreur !

La vérité est bien plus terrible et dure à entendre…

Pour tout savoir sur cette histoire , il faudra vous fader la lecture de “Réseau Trouitter”, la 7ème tranche des singulières aventures de Couic le charcutier (disponible sur les plateformes KOBO, KDP, Apple).

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *