Chapitre 3 – Un livre enfin ? Extrait.

image

..Le ski de fond permettait de donner le change.Le bon skieur se retrouvait Gros Jean comme devant au premier virage où la sorte de pince à linge qui faisait office de fixation possédait la facétieuse tendance à libérer le pied du ski provocant une chute amusante pour le reste de la troupe et fort irritante pour le skieur alpin confirmé qui ne retrouvait pas la tenue de ses chaussures orthopédiques. Mais pour le débutant qu’il était, il était aisé de faire illusion, en se contentant de traîner les pieds sur le plat, les planches bien coincées dans les rails formés par la trace des skieurs dans la neige de la piste. Pour les descentes et les virages, aucun problème, tout le monde se cassant la gueule en râlant ou en rigolant, ou goguenard, c’était selon…

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *